Programme politique sur la protection animale du Front national

On entend souvent que le Front national est le seul parti à « défendre » les animaux. J’ai donc décidé de vous montrer son programme sur ce sujet. Le voilà :

« La législation concernant l’élevage en batterie sera revue afin d’offrir un espace vital décent aux animaux ; un crédit d’impôt aidera les éleveurs à transformer leurs installations en conformité avec les nouvelles normes.
L’interdiction de l’abattage des animaux destinés à la consommation sans étourdissement préalable, qui s’impose pourtant à la France, sera respecté. La législation concernant les expérimentations sur des animaux sera durcie, notamment pour les cas où la recherche permet de les éviter. Les programmes de lutte contre l’abandon d’animaux de compagnie seront soutenus par l’octroi par l’État de plages de publicité gratuites sur le service public audiovisuel, et un soutien accru aux associations engagées dans ce combat. »

C’est tout me direz-vous ? Évidemment que c’est tout, vous croyiez quoi ? Comme vous voyez, rien de concret, rien de précis, aucun engagement, rien de rien. Toutes les prises de position n’étaient que de la communication manipulatrice. Le Front national, comme la plupart des partis, n’a rien à faire des animaux non-humains. Il ne veut abolir ni la chasse, ni la corrida, ni l’expérimentation, ni les cirques ni, encore moins, les abattoirs… Maintenant, vous savez.

10 réflexions sur “Programme politique sur la protection animale du Front national

  1. Pour moi, la protection animale va plus loin que l’interdiction de telle ou telle activité (chasse, corrida, expérimentation, cirques… qui sont très souvent présentée comme une tradition ou une évolution dont on ne peut pas se passer) ; je suis donc aller voir moi aussi le programme de fn sur le même sujet plus ou moins élargit :

    – Le nouveau modèle économique de la France : « produire au plus près, retraiter sur place »
    La relocalisation sur le territoire national des forces de production des entreprises, dans le cadre de la politique de réindustrialisation de la France, permettra une production au plus près des systèmes de distribution et des consommateurs. Associée à une valorisation forte du « achetons français », elle engendrera une baisse considérable des émissions de gaz à effet de serre, via une drastique réduction des circuits de transport au niveau international.Par ailleurs, les protections raisonnées aux frontières nationales, via notamment des droits de douane ou des contingentements, seront déterminées non seulement selon le niveau de protection sociale des pays exportateurs, mais aussi selon la qualité écologique et de sécurité de leur production.

    >> Parce qu’on oublie trop souvent que nos modes de consommations influent sur la nature, la flore et la faune locale : Éléphants d’Asie maltraités pour l’industrie du bois, Orang-outang délogés de leur habitat naturel pour la culture de l’huile de palme, éléphants empoissonnés par de la mort aux rats pour les empêcher de toucher aux même cultures, les conditions épouvantables de l’industrie Chinoise de la fourrure, Plumage à vif des oies en Hongrie et en Asie, aliments pour animaux importés d’Asie empoisonnés et pire encore, des cosmétiques fait à partir d’organes de condamnés à mort Chinois.

    En imposant des règles strictes en France et en ré-industrialisant notre pays, nous arrêtons de cautionner toute cette douleur animale ! et se sont des milliers, si ce n’est des millions d’animaux qui souffriront moins dans le monde.

    – La préservation de nos paysages et la prévention des catastrophes naturelles.
    Les sanctions pénales pour les responsables de grands dégâts écologiques (marées noires, incendies de forêts, etc.) seront renforcées.

    >> On notera que la marée noire de l’Erika provoqua notamment la mort de plus de 150.000 oiseaux.

    et de nombreuses actions sur l’écologie au sens large qui touche dans presque tous les cas, la cause animale indirectement.

    • On croirait que vous parlez d’un vrai parti qui s’intéresse aux gens et au monde. Si vous voulez de bonnes idées, essayez vers la gauche écologiste, il devrait y en avoir pas mal et plus développées que les 3 lignes (floues) du FN.

      • J’ai suivi votre conseil et je suis allé faire un tour sur la toile : recherche « gauche écologiste ».
        Après avoir rapidement parcouru les archives des verts avant 2010, je suis allé voir Europe écologie me disant « qui mieux que le premier parti écolo pour protéger les animaux ? » et j’ai parcouru leur projet 2012 :
        – Un futur soutenable : réduire notre empreinte écologique, protéger les biens communs, répondre aux besoins humains fondamentaux
        – Une économie écologique au service des populations
        – Le mieux vivre pour tou-te-s
        – Une société ouverte, d’égalité, de droits et d’émancipation
        – Une VIe République dans une Europe fédérale
        – Vers un monde de paix et de justice

        En survolant ce programme trés accès sur « l’humain », j’ai eu du mal à retrouver les notions de protection animale alors pour me facilité la tâche j’ai effectuer une recherche via le moteur de recherche avec les mots « animal, animaux » pour enfin tomber sur leurs idées dans la première catégorie :
        – Protection de la biodiversité ….
        – une loi sur les droits et la protection des animaux sera proposée au Parlement
        – un dispositif permanent d’éducation à la nature et à l’environnement à destination de
        plusieurs publics : Éducation nationale, chaînes TV pour spots aux heures de grande écoute…
        – mieux préparer les populations à la cohabitation avec les loups, ours, lynx …

        Ces idées tiennent sur tout au plus 1 page et demi du projet de 189 pages d’Europe Ecologie.

        C’est tout me direz-vous ? Évidemment que c’est tout, vous croyiez quoi ? Comme vous voyez, rien de concret, rien de précis, aucun engagement, rien de rien. Toutes les prises de position n’étaient que de la communication manipulatrice. La gauche écologiste, comme la plupart des partis, n’a rien à faire des animaux non-humains. Il ne veut abolir ni la chasse, ni la corrida, ni l’expérimentation, ni les cirques ni, encore moins, les abattoirs… Maintenant, vous savez !!

        J’espère de vous ne m’en voudrez pas d’avoir repris votre conclusion éloquente.

  2. partie politique pour les presidentiel 2012 en fonction de leur position sur les animaux:
    http://www.politique-animaux.fr/partis
    Ne pas voté : ps, ump, modem, (en fait ps ump modem, quelqu’en soit la raison d’ailleur 🙂 )
    Evitez : front de gauche, fn, mrc.
    (les autres partis font peut de voie ou on peut de positionnement).
    Il n’y a pas de partie politique important prenant cause pour les animaux. Ensuite les critères pour définir le bien fait ou pas sur les animaux peuvent être sujet à caution.

  3. Et oui, je vais utiliser un mot qui resoud un maximun de problème, qu’il soit humain ou non, il s’agit du mot: RESPECT.
    En effet, l’humain mange de la viande c’est un fait, mais si nous respections les animaux que nous mangeons en leur donnant plus d’espace, en les transportant dans de bonne conditions et enfin de les tuer sasn aucunes souffrances nous aurons fait un grand pas.

  4. Hé bien que les autres en proposent déjà autant ,aujourd’hui j’ai honte d’appartenir à la sois disant espèce supérieure

  5. Soutient aux assos, contre les expérimentations…,contre l’abbatage halal,contre l’abandon.
    Moi je vois quelque chose de concret.

Quel est votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s