Pour la biodiversité, un demi-degré de réchauffement change tout

Il faut mettre les humains à la première place dans le classement des « nuisibles ».

Le début de la solution, le premier pas et le plus facile ? Devenir végane ! Sans cela tout le reste c’est de l’hypocrisie et de l’enfumage !

« Avec les baisses d’émissions auxquelles se sont engagés les Etats avant l’accord de Paris issu de la COP21 de 2015, qui mettraient la planète sur une trajectoire de réchauffement d’un peu plus de 3 °C, les dommages seraient moindres mais resteraient massifs : 49 % des insectes, 44 % des plantes et 26 % des animaux vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles…) perdraient plus de la moitié de leur aire de vie. »

Suite de l’article ici : https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2018/05/17/pour-la-biodiversite-un-demi-degre-de-rechauffement-change-tout_5300656_1652692.html

Quel est votre avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s