« Violence » vegan: les bouchers veulent une protection policière

 

Et les animaux nonhumains qui les protège de la violence, vraie, celle-là, des bouchers et compagnie ? Nous ne prônons pas la dégradation des commerces mais il ne faut pas oublier une chose : les vraies victimes sont dans les « élevages », dans les abattoirs. Et on les retrouve ensuite découpées en morceaux, dans les boucheries.

Article ici : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/attaques-vegan-les-bouchers-demandent-une-protection-policiere_2020220.html

Chine : le festival de la viande de chien de Yulin

Pour nous, culturellement, c’est plus grave de tuer un chien que de tuer une vache ou un mouton. Mais pour eux, ces animaux tués, notre perception culturelle ne fait aucune différence, ne console en rien, ils meurent de la même manière, gratuitement et dans de grandes souffrances.

 

Jocelyne Porcher et le génie absolu !

Si vous avez envie de voir à quel point on peut être ridicule, à quel point on peut raconter n’importe quoi malgré un cerveau à un milliard de neurones (n’en doutons pas, celui de Porcher est comme le nôtre), c’est par ici (mais ne vous moquez pas trop, elle n’a pas tous ses esprits, la pauvre…) : https://jocelyneporcher.000webhostapp.com/

Cowspiracy ou l’hypocrisie et l’inutilité des associations « écologistes »

Les associations écologistes qui ne prônent pas le véganisme sont juste une vaste blague spéciste et ridicule. L’exploitation des animaux nonhumains est la première source de pollution (et on ne parle pas de la souffrance de ces animaux…). Pourquoi une association écologiste digne de ce nom n’en fait-elle pas son premier adversaire ? Nous n’avons pas besoin de manger ou d’utiliser des animaux nonhumains, tout ce que nous leur faisons c’est pour notre plaisir et cela n’a aucune justification morale.